"> Histoire Érotique :: Et si le rêve devenait réalité!
Histoire Érotique Index du Forum

Histoire Érotique


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Et si le rêve devenait réalité!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Érotique Index du Forum -> Incéste -> Frére & Soeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Magicien
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2011
Messages: 89

MessagePosté le: Jeu 22 Déc - 13:33 (2011)    Sujet du message: Et si le rêve devenait réalité! Répondre en citant

Depuis l'enfance, j'étais toujours fourrée dans les pattes de mon grand frère, à son grand désarroi. J’aimais sa simple présence. Nous avons une différence d’âge de 4 ans. Le soir, quand j’avais déjà une bonne quinzaine d’années, j’aimais me faufiler dans le dressing room qui séparait nos chambres respectives, pour écouter les histoires qu’il racontait avec ses copains. J’ai eu la primeur de l'entendre relater ses expériences sexuelles… Je n’en étais pas dégoûtée, le moins du monde ! Bien au contraire, cela émoustilla bien plus mes rêveries.

Quelques années plus tard, je repensais sans cesse aux histoires de mon frère. Elles me subjuguaient, attisaient le feu en moi. Le soir, dans ma pauvre petite chambre d’étudiante, je me caressais en pensant à lui, en imaginant ses histoires contées et en me mettant à la place de cette fille qui avait eu la chance de faire l’amour avec mon frère. Ces pensées incestueuses faisaient, maintenant, partie de mes songes, au quotidien. Si bien, qu’une fois. j’eu l’occasion de partir en vacances avec lui et ses copains. Ils partaient au Mexique fêter ses 25 ans. Je savais bien qu’il n’avait pas le choix de m’emmener, c’était pour faire plaisir à nos parents. J’avais 21 ans et je pensais avoir aussi le droit de fêter, car je venais d’avoir mon diplôme d’infirmière.

Là-bas, ce n’était pas trop ce à quoi je m’attendais. Je me mis alors à explorer les environs, seule, j’ai toujours adoré les balades en forêt, visiter les sites historiques, mais eux n’étaient là que pour s’amuser et draguer toutes les nanas des environs !! J’étais déçue, espérant un rapprochement avec mon grand frère, c’était loupé ! Un soir, je le surpris avec une jolie américaine qui était en vacances, aussi. Je n’ai pu m’empêcher de les observer, je me sentais fébrile, mon corps avait envie de sentir ses mains... J'haletais, puis je rencontrai les yeux de mon frère qui me regardait d’une étrange lueur... De peur, je partis en courant, vers mon refuge que j’avais découvert, plus tôt.

Dans ma hâte, je n’avais pas vu qu’il avait couru après moi. J’étais gênée, je n’osais le regarder.
Je le sentis se rapprocher de moi, mais à mon grand étonnement, ce n’était pas pour me faire la morale… Il posa son bras autour de mon cou et m’enlaça... J’étais au septième ciel ! Mon adonis s’approcha encore plus près, avec sa main, il me fit tourner la tête vers lui et m’embrassa tendrement. Ses lèvres étaient douces et chaudes, ce qui me donna le tournis... Ses baisers étaient divins et j’en redemandais sans cesse... Je les happais goulûment telle une gourmande non repue ! Dans ma tête, je ne pensais à plus rien de cohérent, tout se mélangeait. Mais, il sentit que j’en voulais plus…

- "Viens, me dit-il, en me montrant la cascade."

Il s’était déshabillé et se dirigeait vers la cascade. Son corps était parfait, sa peau marmoréenne était une invitation à la sensualité... J’étais restée debout, immobile, je le regardais avec gourmandise... Je ne m’en rendais même pas compte, mais cela ne lui échappa pas ! Après m’avoir souri, il me lança un regard de braise et je ne sus y résister ! En un temps record, je m’étais déshabillée et me retrouvai dans ses bras, sous la cascade ! De ses lèvres, il effleura mon visage, puis descendit à la base mon cou. Sous cette caresse, mon corps frissonna de plaisir. Son corps suivait les ondulations du mien et ses mains s’attardaient sur la courbe de mes reins. Il grognait de plaisir et je fis de même… Il était le plus doux des amants, il s’attardait sur chaque parcelle de mon corps brûlant de désir. Sa langue chaude parcourait mes épaules et descendit pour s’attarder sur mes seins, il prenait un malin plaisir à jouer avec mes mamelons qui commencèrent à durcir sous l’excitation. Mes mains étaient attirées vers son torse mouillé par l’eau, il était ce que j’avais toujours rêvé et je sus, à cet instant, que rien ne pourrait nous séparer. Nous étions comme des amants qui se retrouvaient enfin... Mon corps brûlait d’envie et sous l’effet de l’excitation, il s’arqua, invitant mon frère à faire plus… Oui, je voulais plus, encore et toujours...


Bientôt la suite


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 22 Déc - 13:33 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Magicien
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2011
Messages: 89

MessagePosté le: Jeu 22 Déc - 13:34 (2011)    Sujet du message: Et si le rêve devenait réalité! Répondre en citant

Voici la suite


Ses yeux brûlaient de désir, mais je voulais, moi aussi, prendre le temps de m’occuper de lui comme il venait de le faire avec moi ! Son corps m’était offert et je pouvais en faire ce que je voulais... Je massai délicatement sa nuque et ses épaules, sa peau était si douce... Son torse, musclé, frissonnait sous mes caresses, ce qui m’excita encore plus... Et je pris un malin plaisir à m’attarder au niveau des zones érogènes. Je sentais son membre viril se durcir sous l’excitation, alors je commençai à le caresser, à cet endroit, en faisant de petits mouvements de va et vient... Il grognait de plaisir et voulut m’attraper, mais au dernier moment, j’esquivai... Je voulais faire durer le plaisir et continuai, ainsi, le mouvement ! Au bout d’un moment, ne voulant pas qu’il vienne tout de suite, j’arrêtai ma caresse et commençai à sortir de l’eau. Il me rejoignit, me prit par la main, puis me porta dans ses bras et me posa délicatement sur l’herbe. Son regard transperçait mon âme, j’avais la sensation que tout mon corps brûlait ! Oui il se consumait ! De désir, d’amour... Il s’allongea à côté de moi et me contempla avec gourmandise, il prit mon sein droit en main et s’approcha pour se délecter de mon téton durci. Il le happait goulûment et l’aspirait avec ardeur. En même temps, je voulais faire monter son désir et avec les doigts de ma main, je les passais dans ma bouche et humidifiais son sexe. Je commençai à lui prodiguer une douce caresse, devenant plus pressante, au fur et à mesure. Je sentais sa langue parcourir mon corps, il descendit le long de ma courbe de rein pour atterrir à l’endroit qu’il recherchait ! Pendant plusieurs minutes, il joua avec mon clitoris avec ses doigts puis, avec sa langue. Je gémissais de plus en plus quand, au bout d’un moment, je ne pensais plus tenir, il s’arrêta et, en me regardant droit dans les yeux, il s’inséra en moi... Le savoir, en moi, me comblait de bonheur, car je l’aimais tellement... ! Il fit de petits mouvements et, comme pour me narguer, il ressortait complètement, plusieurs fois, avant de revenir... Décidément, il jouait avec mes nerfs ! Je ne pus attendre longtemps car le plaisir fut si intense que mon corps s’arqua de plus en plus... Il m’embrassait et dans un dernier soupir, il me dit tout son amour, avant d’atteindre une jouissance mutuelle... !

Repus de cet amour incestueux, nous sommes retournés rejoindre les autres, sans un mot. Lors du dîner, je m’étais installée en face de mon frère et j’en profitais pour lui faire des œillades. J’avais mis mon plus beau décolleté et affiché fièrement mon 95 C, bien rempli. Lui, était fiévreux et n’osait pas me regarder devant ses copains. Cela m’excitait encore plus, mais en même temps, j’étais un peu déçue de ne pas avoir plus de son attention, je décidai, alors, de le titiller un peu, en proposant à son meilleur ami de danser, il passait justement de la salsa. Je ne mis pas longtemps à le voir me reluquer, avec ce regard de braise et un tantinet jaloux. J’en profitai alors de plus belle et continuai à danser... Je remerciai mon partenaire de danse, puis, en retournant à table, il n’était plus là !!

- "Il a mal au crâne, alors il est parti se coucher", me dit un de ses copains.

J’allai donc, de ce pas, le voir, pour lui parler. Le cœur palpitant, tellement j’avais peur qu’il ne soit plus sur la même longueur d’onde. À peine devant lui, tout ce que je voulais lui dire, disparut de ma tête, il était si beau avec son sourire en coin.

- "Je..."
- "Oui ??"
- "J’ai envie de toi...", lui dis-je, troublée.
- "Moi aussi, mais dans ta chambre ou dans la mienne ??????", me répondit-il.

À ces mots et à son regard, légèrement gênée, je me mis à rire car je le trouvais si touchant !

- "Hum… On est déjà dans la tienne ! Autant y rester... !"

Je n’avais même pas eu le temps de finir ma phrase, qu’il s’était déjà jeté sur moi, avec fougue. Ses lèvres, pleines et chaudes effleuraient les miennes, avec empressement. Son regard de braise me brûlait de désir, c’était si intense que je me sentais m’enflammer ! Je goûtais au nectar de sa bouche, avec avidité et insérai ma langue afin de toucher son intimité. Je sentis des frissons parcourir son corps, il désirait plus, beaucoup plus. Avec habileté, j’enlevai sa chemise et caressai son corps marmoréen que je désirais plus que tout, ses muscles étaient bien dessinés et étaient une invitation à l’amour. Il fit de même et me déshabilla lentement, très lentement... Il le faisait exprès, je le voyais à son sourire… Pour me venger, je décidai de me tourner, dos à lui et entrepris de frotter son intimité avec mes fesses. Il émit un long grognement, je savais que je lui faisais autant d’effet que lui sur moi ! N’y tenant plus, il me jeta sur le lit et m’avais ôté tous mes vêtements, en une fraction de seconde... Il s’agenouilla devant moi et commença à me caresser le corps, en s’attardant sur ma généreuse poitrine. Tout mon corps le désirait et rapidement, je l’attirai à moi. Il s’allongea sur moi et entreprit de me lécher tout le corps, celui-ci se tendit sous les intenses caresses prodiguées par mon amant.

- "Je te veux maintenant !"

Il me faisait languir et s’en amusait !! N'y tenant plus, je le retournai et lui enlevai son pantalon... D’un air interloqué, il me regarda, se demandant ce qu’il allait lui arriver !

- "Je te l’ai dit ! Je te veux MAINTENANT !!!!!!!"

J’étais toujours à califourchon sur lui et frottais mon intimité contre la sienne. Il m’empoigna les reins et me fit basculer sur le dos. Il rigolait et se présenta à mon entrée. Doucement, il me pénétra et continuait à m’embrasser à pleine bouche. J’émis un long râle de plaisir, alors il accéléra la cadence... Nous atteignîmes, ensemble, l’orgasme tant attendu... Nous fîmes l’amour, ainsi, toute la nuit... !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:32 (2016)    Sujet du message: Et si le rêve devenait réalité!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Érotique Index du Forum -> Incéste -> Frére & Soeur Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com